Pour se sentir belle, il est indispensable de prendre soin de son visage, de son corps ainsi que de ses cheveux. Des shampoings, au massage du cuir chevelu, de la taille des cheveux qu’il faut couper, aux cosmétiques naturels à utiliser, nous allons vous dévoiler tous les secrets relatifs à l’entretien de vos cheveux, dans ce guide de soin des cheveux.

N’importe quelle personne devrait être capable de rendre sa chevelure belle et en bonne santé. Pour ce faire, il suffit de réaliser les quelques gestes faciles suivants et d’éviter les erreurs fréquentes que nous allons mentionner. Ainsi, suivez nos conseils ainsi que nos instructions et vous serez incollables sur le fait de prendre soin de vos cheveux de manière optimale !

Vous pouvez également lire cette article assez complet sur le sujet :

http://www.elle.fr/Beaute/Dossiers-beaute/Cheveux/Le-guide-ultime-des-beaux-cheveux-709539

Plusieurs conseils et astuces pour prendre soin de ses cheveux

Pour vous aider à entretenir votre chevelure avec perfection, il est important de connaitre les gestes utiles à effectuer autant que les mauvais gestes à éviter :

• Éviter de laver ses cheveux tous les jours

Il est vrai que beaucoup de gens ont tendance à laver leurs cheveux tous les jours. Toutefois, cette habitude est à oublier. En réalité, le fait de laver ses cheveux trop souvent abîme ceux-ci à long terme. De manière générale, ce sont les racines des cheveux qui deviennent sales et très rarement les pointes. Donc, certes, vos cheveux seront propres en les lavant fréquemment, mais, à force de trop les laver, cela va engendrer des érosions et les bouts vont s’altérer. Même s’il est difficile de délaisser cette mauvaise habitude, il serait plus judicieux de baisser la fréquence de lavage de vos cheveux afin de ne pas les abîmer et de ne pas atténuer l’efficacité des divers autres soins des cheveux, comme nous allons le voir un peu plus loin.

• Ne pas oublier de toujours appliquer un protecteur de chaleur sur les cheveux

En effet, les cheveux sont énormément sensibles au soleil et à la chaleur. C’est pourquoi, il convient de les faire sécher correctement avant toute utilisation d’un quelconque lisseur (avec plaques chauffantes) ou boucleur. Il faut également éviter de mettre les cheveux en contact direct avec ces appareils produisant de la chaleur car ces derniers les abîment. Dans ce cas, il est pratique d’appliquer un spray protecteur de chaleur qui va servir de barrière entre l’appareil et les cheveux permettant ainsi de protéger ces derniers.

• Couper ses cheveux assez régulièrement

Effectivement, nous avons, plus ou moins, tous des à priori quant au fait d’aller chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux et nous appréhendons beaucoup ce moment où une tierce personne est amené à toucher à nos cheveux. De plus, le fait de couper ses cheveux peut faire subsister une certaine crainte que ces derniers ne repoussent pas assez vite. Au contraire, se couper les cheveux assez fréquemment permet à ceux-ci de repousser plus vite et plus forts. L’effet inverse est également valable, c’est-à-dire que les cheveux poussent moins vite et sont plus fragiles lorsque l’on ne les coupe que rarement. Idéalement, il est faut couper ses cheveux au moins une fois tous les deux mois voire une fois par mois. Il n’est pas nécessaire de couper beaucoup, mais il suffit juste de couper les pointes et même moins que les pointes, c’est-à-dire environ un centimètre. De ce fait, en plus d’accélérer la pousse des cheveux et de les fortifier cela va favoriser le rafraîchissement de la peau et rendre les cheveux plus beaux dans la mesure où ceux-ci seront longs mais sans pour autant être fragiles et cassants.

NB : des cheveux longs et forts font toujours plus féminin.

Nous vous conseillons également cet article concernant les 3 idées reçues sur la coupe des cheveux
https://www.jeanlouisdavid.com/article/couper-ses-cheveux-3-idees-recues_a694/1

• Laisser tomber les applications trop fréquentes de colorations, mèches, et décolorations

colorationEn effet, tout le monde sait que changer la couleur de ses cheveux est un moyen de rendre sa chevelure plus belle. Toutefois, vous n’êtes pas sans savoir que pour changer la couleur ou la nature de ses cheveux, il est souvent nécessaire de faire recours à de nombreux produits cosmétiques chimiques puissants. Par exemple, pour réaliser une coloration de cheveux, on doit d’abord décolorer les cheveux pour ensuite les colorer. Cependant, ces produits s’avèrent être très mauvais pour les cheveux car ceux-ci les attaquent et les abîment surtout quand ils sont appliqués de manière inefficace sous forme de surdosages et à répétition.

Vous trouverez d’avantage d’info sur le blog biocoiff qui a un article très intéressant
http://www.biocoiff.com/coloration-chimique-abime-cheveux/

• Utiliser du lait ou de l’huile de coco pour accélérer la pousse des cheveux

Le lait de coco et aussi l’huile végétale de coco possède l’avantage de faire pousser les cheveux rapidement et avec vigueur. Il convient dans appliquer sur l’ensemble des cheveux tous les jours afin de rendre les cheveux plus forts, plus résistants, plus longs et surtout plus sains.

lien vers le site interne 250 ml

• L’huile de ricin

product_castor_oilL’huile de ricin est une huile végétale bio 100 % naturelle, sans produits chimiques et sans additifs, très efficace pour faire pousser les cheveux, les rendre plus forts, et stimuler le cuir chevelu. Utilisée depuis des millénaires par de nombreuses civilisations dans le monde entier, celle-ci a su faire ses preuves. En effet, les multiples témoignages des divers utilisateurs de cette huile et les nombreuses recherches scientifiques effectuées ces dernières décennies ont permis de confirmer les incroyables propriétés thérapeutiques et cosmétiques de celle-ci ainsi que ses bienfaits pour les cheveux.

En général, il est recommandé d’utiliser de l’huile de ricin pure directement sur les cheveux, des racines aux pointes, à raison d’une fois par semaine.
lien vers le site interne 200 ml

• La recette de grand-mère aux jaunes d’œufs

jaune-oeufBien qu’il existe énormément de produits cosmétiques pour les cheveux dans les supermarchés, il se peut parfois que l’on ne trouve pas le produit adéquat pour réparer nos cheveux abîmés. Dans ce cas, il est toujours possible de prendre soin de ses cheveux de manière simple, naturelle et efficace grâce aux recettes de grand-mère, et notamment en utilisant des jaunes d’œufs. La célèbre recette de grand-mère aux jaunes d’œufs sous forme de masque fortifiant et brillant se révèle être excellente pour la beauté des cheveux.

Pour ce faire, il préconisé de prendre quelques œufs, selon la longueur et l’épaisseur des cheveux, et de séparer le blanc du jaune, puis de placer le jaune dans un bol et de battre au fouet afin de bien le mélanger. Ensuite, il suffit d’appliquer ce mélange pur directement sur les cheveux comme un masque capillaire. Par la suite, il convient d’attacher ses cheveux et de laisser poser au minimum une heure. Pour un effet optimal, il est préférable de conserver les cheveux dans une serviette et de laisser poser deux heures ou jusqu’à ce que les cheveux sèchent. Enfin, il suffit de rincer à l’eau. Bien qu’un peu désagréable, cette méthode est très efficace puisqu’elle a pour effet de rendre les cheveux plus forts, très brillants et plus jolis.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir des idées de recette pour les soins capillaires à base de jaunes d’oeufs.
http://fr.wikihow.com/faire-un-masque-capillaire-aux-%C5%93ufs-et-%C3%A0-l’huile-d’olive

• Masques et après-shampoings nourrissants

Shampoo, terry towel and a face cream, isolated on whiteIl est toujours bon de nourrir ses cheveux de temps en temps, pour cela, il existe des masques et des après-shampoings très intéressants à utiliser. Pour les adeptes des masques et des après-shampoings naturels faits maison, il existe de multiples recettes toute aussi efficace l’une que l’autre. Sinon, pour celles et ceux qui n’auraient pas le temps, il possible de trouver de très bons masques et après-shampoings dans n’importe quel supermarché. Avant tout, il est très important de faire la distinction entre les masques et les après-shampoings car ces derniers se révèlent être deux choses différentes, exigeant ainsi des méthodes d’utilisation assez variées.

En effet, les après-shampoings sont des produits que l’on utilise uniquement sous la douche, que l’on doit appliquer et laisser agir environ cinq minutes puis rincer. Tandis que, les masques capillaires s’appliquent principalement sur des cheveux humides et nécessitent un temps de repos d’une demi-heure à trois quarts d’heure.

Il est recommandé d’exécuter ces soins capillaires au moins une fois par semaine dans la mesure où ceux-ci aident à rendre les cheveux plus soyeux, plus beaux, et en meilleure santé.

• Pour lutter contre les cheveux gras

Une des causes principales rendant les cheveux gras est le mauvais rinçage de ceux-ci après avoir effectué un shampoing. Le fait qu’un peu de shampoing ou d’après-shampoing demeure dans les cheveux crée un effet graisseux et contribue donc au fait que les cheveux se salissent plus vite et plus facilement.

Pour éviter cela, il est judicieux de bien rincer ses cheveux jusqu’à ce que l’on entende un certain crissement et que les cheveux accrochent. À partir de là, il y a la certitude que les cheveux sont bien rincés.

10 astuces contre les cheveux gras
http://www.puretrend.com/article/sos-nos-10-astuces-anti-cheveux-gras_a61392/1

• Pour prendre soin des cheveux ternes et dévitalisés

Que vos cheveux soient secs, abîmés, décolorés, gras, dévitalisés, ou tout simplement récalcitrants, il est difficile de trouver le shampoing parvenant à apporter de l’éclat, de la brillance et du « peps » à votre chevelure. Encore une fois, on peut faire appel à une autre recette de grand-mère. Quoique assez désagréable à réaliser, cette recette se révèle très efficace pour la santé des cheveux.

vinagre-blancoIl s’agit de la fameuse recette du rinçage au vinaigre consistant à placer sa tête légèrement en arrière au-dessus du lavabo ou dans la baignoire et de demander à quelqu’un de verser un peu de vinaigre sur la tête. Ensuite, il convient de mettre la tête en avant et de placer les cheveux dans une serviette puis de les conserver dedans. Après un repos d’une demi-heure, il suffit de rincer à l’eau.

Malgré l’odeur assez forte, cette technique permet de redonner éclat et vitalité aux cheveux ternes de manière naturelle et simple. Plutôt que d’utiliser une panoplie de différents produits, il est parfois plus efficace de faire recours à certaines recettes de grand-mère qui ont fait leurs preuves et qui continuent de les faire jusqu’à maintenant.

• Pour apporter brillance aux cheveux

Parmi les petites astuces intéressantes pour faire briller ses cheveux, il existe le rinçage à l’eau froide.
Cette méthode consiste à rincer ses cheveux avec de l’eau froide après les avoir lavé au shampoing ou à l’après-shampoing.

De nouveau, le fait de sentir que ses cheveux sont gelés peut procurer un effet désagréable, néanmoins, le rinçage à l’eau froide est efficace pour faire briller les cheveux et se révèle être une bonne alternative pour ceux qui ne supporteraient pas de rincer ces derniers au vinaigre.

• Connaitre la nature de ses cheveux

Il est très important, dans le cadre de soins capillaires, de savoir quel est la nature de ses cheveux. En effet, il est indispensable d’utiliser ses shampoings et autres produits cosmétiques en fonction de la nature de ses cheveux afin de pouvoir profiter des effets de ces derniers de manière optimale.

Il n’est pas toujours évident de savoir quel est le type de ses cheveux. Par conséquent, il est vivement conseillé de demander l’avis d’un coiffeur professionnel pour vous guider. Ensuite, à partir de ce moment là, il sera plus facile de choisir les produits adaptés à vos cheveux et cela vous évitera d’opter pour certains produits qui s’avèreraient inefficaces ou qui produiraient l’effet inverse de ce que vous souhaitiez. Par exemple, certains disent que si des cheveux sont gras, ceux-ci ne peuvent être déshydratés ; ce qui est complètement faux car à l’instar d’une peau grasse pouvant être déshydratée, les cheveux gras se déshydratent !

C’est pour cela, qu’il est recommandé de consulter un coiffeur pour demander des conseils sur les produits susceptibles d’être intéressants en fonction de la nature de vos cheveux ou de tout simplement faire des recherches sur internet, au cas où vous ne connaitriez pas de coiffeur digne de confiance.

• Faire attention de ne pas exposer vos cheveux à la chaleur

appareil-chauffant-cheveuxIl est préconisé d’éviter, autant que possible, de sécher ses cheveux car la chaleur les abîme. Autrement dit, en cas de journée ensoleillée, profitez de l’occasion pour ne pas sécher vos cheveux après le lavage. Cela va leur faire du bien car le soleil leur permettra de sécher naturellement, contrairement au fait de les sécher inutilement, comme dans ce cas précis.

En somme, évitez de mettre vos cheveux en contact avec la chaleur sauf en cas de nécessité comme en hiver, mais, dans ce cas, utilisez quand même un protecteur de chaleur comme cela a déjà été mentionné précédemment.

Astuces pour ne pas chauffer vos cheveux
http://beautiful-boucles.com/comment-proteger-ses-cheveux-de-la-chaleur-brushing-plaques-lissantes-fer-a-boucler/

• Protégez vos cheveux du soleil !

Tout comme pour la peau, les cheveux peuvent se dessécher à cause du soleil, par conséquent, il faut bien les protéger.

Un bon moyen de protéger vos cheveux du soleil serait d’appliquer des huiles nourrissantes. Il existe une autre méthode de protection et de prévention encore plus simple, qui est le port d’un chapeau. Celle-ci s’avère être très efficace puisque cela permet de mettre une barrière entre vos cheveux et les rayons de soleil et leur évite donc de brûler à cause de ce dernier.

• Pour éviter d’abîmer ses cheveux en se peignant

Beaucoup de personnes sont négligeant dans leur choix de leur brosse à cheveux, et parfois ne savent même pas que certaines brosses peuvent même nuire à leurs cheveux. Il est donc conseillé d’essayer plusieurs brosses avant tout achat.

De plus, en ce qui concerne le démêlage, il est idéal de favoriser le peigne plutôt que la brosse car celui-ci permet de démêler les cheveux en douceur tandis que la brosse a tendance à insister et à s’accrocher dans les nœuds. Ceci étant dit, il est important de peigner les cheveux en douceur sans trop forcer sur les nœuds mais en y allant coup par coup avec le peigne car même si les cheveux sont très élastiques lorsqu’ils sont mouillés, le fait de les attaquer en tirant brutalement dessus fini par les casser.

lien brosse rose

• Soignez vos cheveux de l’intérieur !

Le fait d’avoir une alimentation saine et équilibrée se fait ressentir sur les cheveux. De même, l’inverse est valable, c’est-à-dire que le fait de se nourrir d’une mauvaise manière n’est pas bon pour les cheveux. Ce qui est valable pour le corps et la peau, l’est aussi pour les cheveux. Il est donc très utile de manger sain et équilibré et de boire beaucoup d’eau.

• Ne pas se laver les cheveux avec deux shampoings à chaque fois

Bien que le premier shampoing soit efficace et lave les cheveux, le deuxième va plutôt agresser ces derniers. Beaucoup sont ceux qui ignorent cela et pensent bien faire en faisant deux shampoings, s’imaginant que cela lave mieux les cheveux qu’avec un seul shampoing.

Il est légitime de se dire que deux shampoings à chaque lavage est idéal pour prendre soin de ses cheveux lorsqu’ils sont très sales, mais en réalité, même si cela paraît logique, cette méthode provoque l’effet inverse.

La meilleure façon de laver ses cheveux est de faire un seul shampoing en prenant bien son temps et en massant bien son cuir chevelu afin de faire mousser l’ensemble des cheveux convenablement.

• Éviter d’attacher vos cheveux trop souvent

accessoires-cheveuxLe fait d’attacher ses cheveux trop fréquemment et de trop serrer les élastiques empêche les cheveux de respirer.

Certaines préfèrent s’attacher les cheveux, et c’est compréhensible, toutefois, quand vous êtes à la maison, profitez de l’occasion pour les lâcher et les laisser respirer. Cela va faire du bien aux cheveux, tandis qu’en les attachant trop souvent, ceux-ci s’abîment, surtout au niveau de l’élastique.

• Oubliez les « 100 coups de brosse » pour avoir de magnifique cheveux

Vous avez sûrement entendu parler de la légende des « 100 coups de brosse » ? Cette méthode qui consiste à se brosser les cheveux plusieurs fois tout au long de la journée et régulièrement.

kardoune-cheveux-lisse-naturellementEn réalité, « les 100 coups de brosse » se révèle plutôt être un moyen de nuire aux cheveux au lieu d’en prendre soin. Il est inutile de se brosser les cheveux toutes les heures, par exemple, il est suffisant de se les brosser une fois le matin et une fois le soir. De plus, le brossage régulier des cheveux stimule les glandes sébacées et produit donc plus de sébum, et par conséquent, les cheveux se salissent plus rapidement. En outre, le brossage trop fréquent abîme les cheveux et entraîne la perte voire la chute de ceux-ci dans le sens où, en tirant dessus lors du brossage, ils se fragilisent et se cassent. Si vous avez beaucoup de nœud au réveil, vous pouvez utiliser un kardoune pour éviter les nœuds.

LIEN ICI KARDOUNE

• Comment prendre soin des cheveux électriques ?

Eh oui ! Il existe une solution pour celles qui ont les cheveux électriques !

C’est vrai que c’est pénible lorsque, par exemple, on porte un pull en laine et que nos cheveux partent dans tous les sens. La première chose à faire est de prendre un petit peu d’eau dans ses mains et de les faire passer sur tous les endroits électriques (généralement sur l’ensemble des cheveux). Enfin, il est pratique de mettre un peu de laque sur tous les cheveux, à petites doses seulement. Attention à ne pas trop en mettre car les cheveux vont coller. Cette solution est très efficace et tient toute la journée.

• Bien nettoyer son matériel et ses ustensiles de beauté

nettoyage-brosseCela peut paraître anodin, mais il est très important de nettoyer tout son matériel et ses ustensiles utilisés durant ses soins de beauté tels que les brosses, peignes, pinces, élastiques, etc.

En effet, ceux-ci ont tendance à conserver les diverses saletés, pollutions, gras, bactéries et autres. Ensuite, à chaque brossage, par exemple, ces dernières se surchargent et augmentent. De ce fait, lorsque l’on utilise ce genre d’objets sales après un lavage, les cheveux propres deviennent sales plus rapidement.

Le premier conseil, pour éviter cela, est de toujours enlever les cheveux de ses brosses systématiquement après chaque brossage, en grattant la brosse à l’aide d’un peigne afin de faire tomber tous les cheveux coincés dedans.

Le deuxième conseil consiste à prendre, une fois par mois, une bassine que l’on remplit d’eau tiède et dont on ajoute un verre de vinaigre blanc. Puis, il convient d’y mettre tous le matériel et les ustensiles comme les brosses, peignes, pinces, etc. Il est recommandé de tout laisser poser une nuit et de rincer à l’eau tiède le lendemain.

Cette méthode permet d’éliminer toutes les bactéries ainsi que les poux. C’est pourquoi, il est aussi judicieux de nettoyer ses taies d’oreiller de cette manière afin d’éviter la prolifération des poux au sein de la famille.

http://www.lescheveuxdemini.com/2012/11/comment-nettoyer-ses-peignes-et-brosses.html

• Massage du cuir chevelu pour accélérer la pousse des cheveux

Le massage du cuir chevelu s’avère être une méthode très intéressante, très agréable et très simple à réaliser pour accélérer la pousse des cheveux et pour prendre soin de soi et de ses cheveux. Effectivement, il a été démontré que le massage du cuir chevelu stimule la circulation sanguine, et de ce fait, favorise la croissance des cheveux. De plus, ce moment de détente contribue à la lutte contre le stress et procure un bien-être général. Il est donc capital de ne pas négliger cette méthode que même certains coiffeurs professionnels mettent en application quand ils font des shampoings.

Pour réaliser cette technique de manière optimale, il convient de masser le cuir chevelu avec le bout des doigts en effectuant des petits mouvements circulaires, idéalement, lors de l’application d’un masque ou lorsque les cheveux sont mouillés.

Voici une petite vidéo explicative pour apprendre à masser son cuir chevelu et stimuler la pousse
https://www.youtube.com/watch?v=QfpkbBFLcyg

Les différents produits pour prendre soin de ses cheveux

Il existe une large gamme de produits naturels pour prendre soin de ses cheveux et pour leur apporter santé et beauté. Ceci étant dit, étant impossible de tous les mentionner ici, nous allons seulement traiter les plus importants.

En règle généraa90d5885-1b35-4aea-8f29-96fc8b53338ele, la pousse est la première chose que l’on cherche pour prendre soin de ses cheveux ! Ce qui nous intéresse le plus, avant de penser à avoir des cheveux moins secs ou moins abîmés, c’est de posséder des cheveux longs. En effet, posséder une bonne et belle longueur est toujours plus joli et plus féminin.

Nos cheveux ont un rythme de croissance continu. Leur cycle de vie varie entre 3 et 5 ans selon le sexe de la personne et l’entretien qu’ils reçoivent. Durant cette période, chaque cheveu ne cesse jamais de pousser. Lorsqu’un cheveu atteint la fin de son cycle, il est remplacé par un autre et tombe. De nombreux facteurs comme le stress, l’alimentation, l’hygiène peuvent influer sur la croissance des cheveux. C’est pour cette raison que nous avons parfois l’impression que ces derniers ne poussent plus ou pas aussi vite que nous le souhaiterions. Un cheveux fragilisé cassera et tombera avant la fin de son cycle normal. Au contraire, si ils sont résistants et forts, la pousse de ceux-ci se remarquera davantage, car elle sera plus rapide et avec beaucoup moins de pertes. Il est donc essentiel de chouchouter ses cheveux pendant leur phase de croissance pour obtenir une belle longueur.

http://missbeauteaddict.blogspot.com/2015/09/les-10-huiles-pour-la-pousse.html

Cependant, comme nous allons le voir un peu plus loin, il ne suffit pas d’avoir quelques centimètres de cheveux en plus pour prétendre avoir de beaux cheveux. En effet, après avoir obtenu la longueur souhaitée, il est indispensable de savoir comment entretenir ses cheveux afin que ceux-ci ne s’abîment pas. C’est la raison pour laquelle, il est incontournable de réaliser des soins capillaires qui fortifient, tonifient, et apportent vitalité et vigueur aux cheveux.

De ce fait, en se basant sur ce que nous venons de démontrer, nous allons vous présenter les produits les plus intéressants et les plus efficaces pour prendre soin de ses cheveux de manière optimale tout en accompagnant chacun d’entre eux de quelques conseils et astuces afin de pouvoir les appliquer convenablement.

En résumé, pour vous aider à stimuler et à favoriser la pousse de vos cheveux ainsi qu’à prendre soin d’eux de la meilleure façon, nous allons vous faire découvrir les trois catégories de produits cosmétiques naturels suivants :

1) Les compléments alimentaires ;

2) Les huiles végétales ;

3) Les poudres.

1. Les compléments alimentaires : prendre soin de ses cheveux de l’intérieur

Eh oui ! Il est effectivement possible de faire pousser, de nourrir et d’entretenir ses cheveux de l’intérieur, et ceci, grâce aux compléments alimentaires.

Dans ce contexte précis, il existe deux sortes de produits :

– Les compléments alimentaires déjà préparés, que l’on trouve en vente dans les pharmacies ;

– Divers autres types d’aliments.

• Les compléments alimentaires

Qu’est-ce que les compléments alimentaires ? Les compléments alimentaires sont des produits destinés à être avalés et consistant en un moyen de prendre soin de ses cheveux de l’intérieur.

À quoi servent-ils ? Ceux-ci disposent de la particularité de nourrir et de renforcer les cheveux ainsi que de leur fournir tonicité, éclat et vitalité.

Pour aller plus loin : http://www.doctissimo.fr/html/forme/cheveux/niv2/complements-alimentaires-cheveux.htm

Les différents compléments alimentaires existants :

Il existe plusieurs types et plusieurs formes de compléments alimentaires d’origine naturelle. Il est vrai que la beauté et la santé des cheveux peuvent être étroitement liées à notre alimentation. C’est la raison pour laquelle, les compléments alimentaires se révèlent être un remède grandement utile pour combler les carences ou les perturbations métabolique du corps qui sont parfois les causes des problèmes de cheveux.

Ci-dessous, vous trouverez une liste non exhaustive des compléments alimentaires les plus efficaces. Nous vous recommandons de toujours demander l’avis de votre pharmacien avant toute prise de complément alimentaire afin de déterminer avec lui quels sont ceux qui correspondent le mieux à vos cheveux. :

– Forcapil

forcapil-cheveux-ongles-60-capsulesCe complément alimentaire peut se trouver en pharmacie.Comparé aux autres produits mis en vente, celui-ci contient beaucoup de vitamines ainsi que d’autres éléments complémentaires favorisant la pousse des cheveux, entre autres du complexe vitaminique B, de la vitamine D, de la cystine, de la méthionine, de la biotine et du zinc.

Attention : Ne pas appliquer ce produit sur la peau, à moins que vous souhaitiez faire pousser vos poils (convient donc aux hommes qui souhaitent se laisser pousser la barbe) !

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo

– Le pollen multivitamines

pollen_5608239Le pollen se révèle être un complément énormément nutritif puisqu’il comprend 35 % de protéines, des glucides, des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments, des substances antibiotique, et de la rutine. Il est, de ce fait, un moyen efficace de tonifier les cheveux dans le cadre de traitement préventif de chute de cheveux lors d’une maladie, durant une très grande fatigue et en cas d’alopécie.

Plus d’info : http://www.mielcretet.com/propolis-pollen/196-pollen-des-fleurs-125gr.html

– La levure de bière

Ce complément est reconnu comme étant l’aliment le plus riche en vitamine B. La cure s’effectue au printemps ou en automne et se réalise dans le cadre de protection des cheveux gras et pour faire disparaître les pellicules.

NB : La levure de bière est efficace en complément avec le traitement des cheveux au pollen.
plus d’info :

http://www.doctissimo.fr/html/forme/mag_2000/mag0825/fo_2196_cheveux.htm

– La gelée royale

gelee-royale-naturelleRéputée pour être un puissant actif, la gelée royale permet de régénérer les cellules et de stimuler les métabolismes organiques. Grâce à ses propriétés, notamment les deux acides désoxyribonucléiques (A.D.N.) et pantothéniques, la gelée royale intervient sur la chute des cheveux et les cheveux cassants, leur procurant ainsi beauté et santé. Ce traitement peut être effectué en complément avec les traitements à base de pollen et de levure de bière, en prenant 1 gélule par jour pendant plusieurs mois.

– La lécithine de soja

Ce complément alimentaire naturel se voit être très intéressant pour les cheveux secs, fins et fragiles puisque ce dernier dispose de la capacité de satisfaire les besoins des cheveux en lécithine nécessaire pour leur bon fonctionnement.

• Les autres produits alimentaires

Comme pour le corps et la peau, une alimentation saine est fondamentale pour prendre soin de ses cheveux. Nous allons mettre avant les aliments qui se révèlent être excellents pour les cheveux tout comme nous allons préciser les aliments qui sont à éviter pour les cheveux.

Les aliments recommandés :

Il est intéressant pour les cheveux de consommer, de temps en temps, des cocktails de jus de fruits et de jus de légumes. Dans ce cas, il est pratique d’utiliser une centrifugeuse, ainsi, vous serez apte à concocter de nombreux cocktails de jus de fruits et de jus de légumes riches en plusieurs différentes vitamines et autres composants naturels.

– Cocktail de jus de légumes

Recette du cocktail de jus de légumes riches en vitamines A et en souffre.

 cresson ;
 carotte ;
 chou ;
 radis noir ;
 épinard ;
 cerfeuil ;
 persil ;
 pissenlit.

Résultat : Ce mélange à base de légumes riches en vitamine A et en souffre contribue à la prévention de chutes de cheveux, de pellicules et de séborrhée.

– Cocktails de jus de fruits

Recette du cocktail de jus de fruits riches en vitamine A afin de tonifier l’ensemble des cheveux :

 pêche ;
 abricot ;
 melon ;
 prune ;
 brugnon.

Les aliments à éviter :

Une alimentation déséquilibrée peut être synonyme de cheveux en mauvaise santé. De ce fait, afin de posséder une belle chevelure en bonne santé, les aliments ci-dessous doivent être éliminés de notre alimentation :

 les viandes grasses ;
 la charcuterie ;
 les poissons cuits en friture ;
 les graisses animales ;
 les fritures et huiles chauffées ;
 le saindoux et le beurre cuit.

Ceci dit, certains aliments ne sont pas à éradiquer complètement mais sont seulement à diminuer de notre alimentation :

 le pain blanc ;
 la farine blanche ;
 le riz blanc ;
 les fromages gras et fermentés ;
 les pâtisseries industrielles ;
 les glaces ;
 les bonbons ;
 le café ;
 les eaux gazeuses.

http://www.doctissimo.fr/html/forme/mag_2000/mag0825/fo_2196_cheveux.htm

Les principaux compléments alimentaires en fonction des types de cheveux

Il arrive que quelques compléments alimentaires soient plus intéressants que d’autres selon le type de cheveux de la personne ou de l’objectif souhaité. Ainsi, les résultats obtenus par ceux-ci peuvent varier.

1. En cas de cheveux secs et abîmés

Dans le cas où les cheveux sont secs et abîmés, il est conseillé de consommer des compléments alimentaires riches en vitamine A, tels que :

 l’huile de foie de poisson (ex : la morue et le flétan),
 la laitance de poisson,
 le pollen,
 le germe de blé.

2. En cas de cheveux gras et à tendance pelliculaire

Dans ce cas de figure, il est judicieux d’utiliser des aliments riches en souffre comme :

 l’eau de mer,
 les algues marines,
 le pollen,
 le germe de blé.

3. Pour lutter contre la perte de cheveux

Dans le cadre de chute de cheveux, les compléments riches en calcium suivants sont recommandés :

 poudre d’os ;
 algues ;
 argile ;
 pollen ;
 germe de blé.

4. En cas de cheveux cassants et ternes

Pour traiter les cheveux cassants et ternes, il est efficace de consommer les compléments riches en magnésium ci-après :

 eau de mer ;
 farine d’os ;
 germe de blé.

5. Pour les cheveux normaux

Dans une optique de soin des cheveux, généralement, il est envisageable de consommer des compléments alimentaires riches en oligo-éléments tels que ceux qui sont mentionnés ci-dessous :

 eau de mer ;
 algues marines ;
 argile ;
 organolysat de poissons ;
 levure de bière ;
 gelée royale ;
 pollen ;
 germe de blé.

2. Les différentes huiles favorisant la pousse et prenant soin des cheveux

À ce stade de l’article, nous allons exposer les différentes huiles végétales bios les plus connues et les plus efficaces pour faire pousser et pour prendre soin de ses cheveux.

• L’huile de ricin bio

Nous allons aborder cette liste non exhaustive d’huiles végétales bio pour soins capillaires en commençant par l’huile de ricin, qui est la plus connue de toutes les huiles de soins capillaires pour faire pousser les cheveux, et qui peut se trouver facilement en pharmacie, en magasin ou sur internet. Cette fameuse huile a déjà fait ses preuves quant à son efficacité pour prendre soin des cheveux et continue de le faire dans la mesure où les témoignages favorables sont de plus en plus nombreux.

Conseils : Étant donné que l’huile de ricin possède la particularité d’être très visqueuse, il est préférable de la mélanger avec d’autres huiles telles que l’huile d’olive ou l’huile de coco, qui sont plus légères, afin de rendre la solution plus malléable et de faciliter l’utilisation de l’huile de ricin. Aussi, évitez de l’appliquer à fortes doses afin de ne pas alourdir la fibre capillaire.
Il est possible de l’utiliser dans un vaporisateur, en massage du cuir chevelu ou en bain d’huile.

il existe aussi l’huile capilya qui est un melange entre deux huile precieuse
lien capilya

Pour faciliter sa manipulation et accentuer ses vertus, il est très intéressant d’ajouter à l’huile de ricin d’autres huiles essentielles qu’on peut toutes se procurer en pharmacie.

Parmi elles :

 L’huile essentielle de tea tree (d’arbre à thé)
 L’huile essentielle d’Ylang-Ylang
 L’huile de romarin
Celles-ci sont très utiles pour aider les cheveux à pousser, les rendre plus forts et pour prévenir de la chute des cheveux.

Celles-ci ont pour avantage d’être faciles à se procurer, d’être peu coûteuses et de tenir longtemps puisque seulement quelques gouttes sont nécessaires lors de leur utilisation.

Recette du masque à base d’huile de ricin:

Pour réaliser un masque à base d’huile de ricin, il convient de se munir des ingrédients suivants :

 huile de ricin ;
 huile d’olive ;
 huile d’avocat ou de coco ;
 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree ;
 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang ;
 2 gouttes d’huile essentielle de romarin.

Puis, il suffit de mélanger le tout dans un bol et d’appliquer directement sur les cheveux tel un masque en pensant bien à masser délicatement pendant quelques minutes.

Ensuite, il est conseillé de laisser poser environ deux heures, puis, de laver les cheveux au shampoing, et enfin, de rincer à l’eau.

Astuce : Pour un effet optimal, il est pratique de conserver les cheveux dans une serviette chaude et de laisser agir toute la nuit puis de laver et rincer le lendemain.

Remarque importante : La qualité de toute les huiles, mentionnées ci-dessus, joue un rôle majeur dans la prise de soin des cheveux dans la mesure où plus la qualité des huiles est grande plus cela aura d’effet sur les cheveux. C’est pourquoi, il est vivement conseillé d’opter pour de l’huile végétale bio et de l’huile essentielle bio. En effet, même si le prix s’en fait ressentir, l’utilisation d’huiles de haute qualité est idéale pour obtenir des résultats optimaux.

• L’huile d’olive :

L’huile d’olive est un hydratant utile pour les cheveux et peut être utilisée en tant que conditionneur.

Elle possède de la vitamine E contribuant au ralentissement des cellules et stimulant la circulation sanguine.

De plus, elle lutte contre la perte des cheveux. Par ailleurs, elle combat les pellicules et les poux grâce à ses propriétés antifongiques, antibactériennes et antivirales.

• L’huile d’avocat :

Tout comme l’huile d’olive, l’huile d’avocat est particulièrement riche en acides gras mono insaturés et à l’instar de l’huile de ricin, elle est riche en vitamine E. De ce fait, elle est très efficace dans les soins des cheveux.

En outre, elle dispose de la capacité de nourrir les cheveux en profondeur par elle-même.

Tel que l’huile de coco, celle-ci est souvent appliquée en duo avec l’huile de ricin sous forme de masque fortifiant pour les cheveux du fait de sa texture légère facilitant l’utilisation de l’huile de ricin qui est très visqueuse. D’ailleurs, ces trois huiles peuvent être toutes combinées ensemble dans une seule recette.

http://www.guide-huiledericin.fr/huile-de-ricin-et-huile-d-avocat/

• L’huile essentielle de tea tree :

Les principales propriétés de l’huile essentielle de tea tree sont antifongiques, antivirales, antibactériennes et anti-inflammatoires. Dans le cadre de soins capillaires, cette dernière est donc préconisée pour soigner les problèmes de cheveux gras, de crânes irrités, de pellicules, de poux. De plus, elle purifie et assainit le cuir chevelu.

http://www.grazia.fr/article/lhuile-essentielle-de-tea-tree-dans-les-soins-capillaires-811550

• L’huile essentielle Ylang-Ylang :

Celle-ci permet de faire briller les cheveux, de ralentir la chute et de stimuler la pousse des cheveux.

http://www.aromalin.com/huile-essentielle-ylang-ylang/

• L’huile essentielle de romarin :

L’huile essentielle de romarin est réputée pour fortifier le follicule pileux et pour prévenir de la chute de cheveux.

De plus, elle permet aux cheveux de devenir plus doux et plus sombre en évitant l’apparition précoce des cheveux blancs.

Attention : Ne pas utiliser cette huile essentielle directement sur les cheveux car elle peut provoquer des effets secondaires. Celle-ci doit être uniquement appliquée mélangée à des huiles, shampoings et après shampoings à cause du fait qu’elle soit très puissante.

Des cheveux doux et plus foncés avec l’huile de romarin

Résultats de la recette indiquée plus haut :

En plus, de toutes les vertus mentionnées ci-dessus, cette recette a surtout pour effet d’accélérer la pousse des cheveux.

• L’huile de sapote

Il est vrai que cette huile est moins connue que l’huile de ricin, mais elle est tout de même réputée pour stimuler la pousse des cheveux. De plus, elle nourrit et démêle les cheveux, et permet ainsi de stopper la casse de ceux-ci.

Par ailleurs, elle se révèle être une huile qui se solidifie facilement, par conséquent, il est nécessaire de la faire fondre pour faciliter son utilisation.

L’huile de sapote n’est vendue qu’en petite quantité (30 ml) et est de plus en plus difficile à se procurer.

www.aroma-zone.fr ;
www.huiles-et-sens.com

• L’huile d’ail

Tout comme l’huile de sapote, il est assez compliqué de trouver de l’huile d’ail. Ceci dit, pour ceux et celles qui seraient en mesure de mettre la main sur elle, il s’avère que celle-ci constitue une huile très efficace pour les cheveux ; son seul inconvénient est son odeur assez désagréable.

Cette huile possède une multitude de bienfaits : elle favorise la pousse des cheveux, lutte contre la chute, et surtout contribue à la repousse du bulbe pileux en cas de chutes importantes des cheveux.

D’ailleurs, cette huile fait partie des méthodes de grand-mère pour faire repousser les cheveux.

Composition de l’ail : Cet aliment complet comprend de multiples vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6, C, E), de nombreux minéraux (calcium, magnésium, potassium, soufre, phosphore), des oligo-éléments (cuivre, fer, iode, manganèse, zinc et le sélénium), de l’huile essentielle, des glucides, des protéines, et des fibres.

L’huile essentielle d’ail : Il existe aussi l’huile essentielle d’ail, qui peut être mélangée avec une huile végétale de votre choix pour une application sur le cuir chevelu sous forme de massage. Après avoir massé pendant quelques minutes, il est pratique de laisser poser plusieurs heures afin que l’huile fasse effet. Pour finir, il convient de laver les cheveux au shampoing.

Autre recette : Au lieu de faire recours à de l’huile essentielle d’ail, il est possible de réaliser des recettes maison telles que le macérât d’ail dans de l’huile végétale d’olive.

Astuce : L’huile d’ail peut être utilisée, plusieurs fois par semaine, dans un vaporisateur en y ajoutant une fragrance pour retirer l’odeur.

www.beautebienetre.fr

• L’huile d’oignon

De même, l’huile d’oignon compte parmi les huiles peu répandues mais très intéressantes pour stimuler la pousse des cheveux.

En outre, elle possède la capacité de nourrir les cheveux, de les tonifier et de les fortifier, ainsi que de combattre les pellicules, de ralentir et de prévenir de la chute des cheveux.

Méthode d’utilisation :

• Il est utile de mélanger de l’huile d’oignon avec une quelconque autre huile végétale au choix ;
• puis, massez délicatement le cuir chevelu pendant quelques minutes ;
• enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude ;
• laissez poser durant une période de deux heures minimum ;
• enfin, lavez au shampoing.

Cette méthode doit être effectuée plusieurs fois par semaine pendant un mois ou deux, si possible.

www.cosmeto-nature.com

• L’huile de coco

Nous avons déjà mentionné, précédemment, l’huile de coco (ou lait de coco) mélangée à l’huile de ricin.

Ceci étant dit, celle-ci se voit aussi être très efficace pour les cheveux par elle-même.

En effet, elle est largement réputée pour être stimulatrice de la pousse des cheveux. D’ailleurs, on entend fréquemment parler de cure à base de lait de coco pour accélérer la pousse des cheveux.

En plus de la pousse, l’huile de coco permet de nourrir les cheveux les plus secs et de réparer les cheveux abimés.

Technique d’utilisation : Il est envisageable d’intégrer de l’huile de coco dans son vaporisateur, ou de l’utiliser en bain d’huile, sous forme de massage du cuir chevelu en mélange avec d’autres huiles végétales destinées à la pousse des cheveux.

Astuce : De même, elle peut être appliquée quotidiennement dans sa routine capillaire afin de bénéficier de ses propriétés ainsi que de son odeur agréable.

• L’huile de roquette

Effectivement, la roquette est plus connue en salade que sous forme d’huile. Toutefois, l’huile de roquette, aussi appelée huile de cresson, constitue une des huiles végétales les plus bénéfiques pour les cheveux, notamment pour la bonne croissance de ceux-ci.

Par ailleurs, elle est très utile pour lutter contre la chute des cheveux et permet à ceux-ci de devenir plus forts et plus épais.

De plus, celle-ci fait partie des composants de l’huile de serpent (que nous allons aborder plus bas).

Mode d’emploi : L’huile de roquette peut s’utiliser en bain d’huile seule ou mélangée avec d’autres huiles végétales.

www.biorient.fr ;
www.sante-orient.fr

• L’huile de moutarde

Méconnue de beaucoup de gens, cette huile chaude, piquante et stimulant la circulation sanguine est très utilisée par les indiennes.

Composition : La graine de moutarde possède de la vitamine A et E, de la béta carotène, et de l’oméga 3.

Bienfaits : Du fait de sa composition, l’huile de moutarde contribue à la stimulation sanguine et à la pousse des cheveux. De surcroît, elle favorise la prévention de chutes de cheveux.

Utilisation : Il est recommandé d’appliquer cette huile en massage sur le cuir chevelu, puis de laisser poser quelques heures ou toute la nuit pour une action optimale. Enfin, il suffit de laver les cheveux avec son shampoing habituel.

Attention : À ne pas appliquer sur un cuir chevelu sensible, irrité ou abîmé puisque l’huile de moutarde possède une action chauffante et piquante.

• L’huile d’amla ou le macérât d’amla

Cette autre huile, très prisée par les femmes indiennes, est l’une des sources de la beauté des cheveux de ces dernières. Originaire d’Inde, l’huile d’amla est largement reconnue comme étant un produit naturel favorisant la pousse des cheveux.

Méthode d’utilisation : il est préconisé de l’appliquer en bain d’huile ou en massage du cuir chevelu.

Conseil : Étant donné que l’huile d’amla est un produit composé d’une toute petite quantité d’amla et de différents ingrédients pas toujours propres. Il serait préférable d’utiliser la poudre d’amla qui est plus intéressante ou bien de réaliser son propre macérât huileux d’amla à la maison afin de profiter au maximum des vertus.

Recette du macérât d’amla :
• 10 g de poudre d’amla ;
• 100 ml d’huile végétale au choix ;
• laisser macérer 24 h ;
• filtrer le tout.

• L’huile de serpent

Cette huile très récente a su faire parler d’elle très rapidement dans la mesure où elle a fait preuve d’une grande efficacité dans les soins de beauté des cheveux ; les témoignages de cela ne se comptent même plus. Effectivement, le nom peut prêter à confusion. Toutefois, bien évidemment, il ne s’agit pas d’une huile extraite de serpents mais seulement d’un mélange de plusieurs différentes huiles végétales naturelles. Parfois, on l’appelle « huile magique » car certains considère que celle-ci produit des « miracles » sur les cheveux. Provenant du Maroc et de l’Arabie Saoudite, elle est connue pour octroyer une belle chevelure.

Ses multiples vertus :

• tonifie et soigne les cheveux et les cuirs chevelus ;
• nourrit en profondeur et redonne vitalité aux cheveux les plus abimés et voire brûlés ;
• ralentit et prévient de la chute des cheveux ;
• stimule la pousse et contribue à la repousse des cheveux ;
• gaine les cheveux ;
• procure volume et épaisseur aux cheveux ;
• lutte contre les pellicules.

Composition :

Le secret de cette huile provient de son excellente composition à base de multiples différentes huiles végétales naturelles toutes destinées aux soins des cheveux. Elle contient les huit huiles végétales bios suivantes :

 huile de ricin ;
 huile de roquette ;
 huile de coco ;
 huile d’avocat ;
 huile de sésame,
 huile d’argan ;
 huile de soja ;
 huile d’amande douce.

À la base, toutes ces huiles sont très efficaces et utilisées dans divers soins capillaires. De ce fait, lorsque celles-ci sont mélangées les unes avec les autres, les effets bénéfiques de ce produit cosmétique naturel sont accentués et permettent de prendre soin des cheveux sous plusieurs aspects.

www.mondebio.fr ;
www.saveursetbienetre.com

• L’huile de gingembre

Une fois de plus, voici un aliment qui n’est pas très connu sous forme d’huile mais plutôt employé dans les plats asiatiques et africains. Ceci dit, l’huile de gingembre constitue un produit naturel très pratique pour fortifier et apporter brillance à ses cheveux. En outre, cette huile favorise la croissance des cheveux et prévient de la chute de ceux-ci.

Utilisations : À appliquer en massage du cuir chevelu suivi d’un shampoing ou en bain d’huile en la mélangeant avec d’autres huiles végétales naturelles.

Astuce pour effectuer des huiles maison : Pour des soins capillaires, en général, il est très intéressant de laisser macérer plusieurs jours un peu d’ail, de gingembre, ou d’oignon dans une huile végétale telle que l’huile d’olive ou l’huile d’amande douce.

3. Les divers types de poudres et hennés pour soin des cheveux

Les hennés naturels colorants

• Henné Rajasthan Bio

Description :Ce henné colorant de type Lawsonia inermis fait partie des meilleurs hennés bios bénéfiques pour les soins des cheveux. Il s’agit d’un henné BAQ* doté d’une grande finesse, provenant du Rajasthan, certifié bio et non testé sur les animaux. En effet, ce henné est un produit très colorant ! Il apporte différentes nuances selon la base des cheveux, c’est-à-dire de roux foncé à rouge, en passant par des nuances de marron à bordeaux. Il attribut aux longueurs des cheveux des reflets rouges assez vifs et il peut donner un roux/marron sur des cheveux blancs.

Comment choisir un bon henné Rajasthan ?

Pour obtenir des résultats optimaux, il est indispensable d’opter pour un henné de haute qualité, certifié biologique, fabriqué à partir de poudres de feuilles de henné bien sélectionné et issu de l’agriculture biologique. De plus, celui-ci doit être produit à travers un système de traitement attentif de tri tel que le broyage et le tamisage triple à la main. Bien évidemment, il est idéal de privilégier un henné 100 % naturel et pur, fabriqué sous contrôle de qualité rigoureux et respectant les normes internationales des conditions d’hygiènes.

Avantages :

– Il adhère bien ;
– il est simple à appliquer ;
– et il se rince facilement.

Vertus :

 fortifie les cheveux ;
 procure plus de vigueur ;
 apporte plus de brillance et volume ;
 accélère la pousse ;
 régule la production de sébum ;
 nettoie et purifie le cuir chevelu ;
 lutte contre les pellicules ;
 possède une action anti-poux.

*BAQ : Body Art Quality signifie en français henné de qualité corporelle. Les hennés de type BAQ sont tamisés à plusieurs reprises, c’est pourquoi ils sont très fins. Lorsqu’ils sont préparés, ils deviennent comme une sorte de pâte gluante qui adhère bien, que l’on doit appliquer à la main à l’aide d’un gant. Ceux-ci colorent plus et se rincent facilement.

• Henné Jamila BAQ

Description : Ce henné BAQ de type Lawsonia inermis provenant du Pakistan est 100 % naturel, certifié biologique, et non testé sur les animaux. En effet, étant particulièrement fin et donnant une couleur très intense, celui-ci compte aussi parmi les hennés bios les plus efficaces pour les soins des cheveux. D’ailleurs, il est réputé dans le monde entier pour sa haute qualité et sa sublime couleur. Ce henné est idéal pour obtenir tons bordeaux.

Avantages :

• Il est très facile et très rapide à poser ;
• il dispose d’un aspect caoutchouc et il suffit de deux minutes seulement pour le poser ;
• la temps de pose dure uniquement deux heures ;
• le rinçage est simple.

Vertus :

• Procure les même soins que le henné du Rajasthan ;
• Donne aux cheveux une nuance rouge foncé profond.

Remarque : Les feuilles de Lawsonia inermis, une fois réduites en poudre, détiennent une molécule particulière qui est un tanin appelé « le lawsone ». De ce fait, celles-ci produisent des teintes allant de l’orange au rouge, en passant par certaines nuances de marron.
Toutefois, il est important de bien garder à l’esprit que ces teintes varient en fonction des différents types de hennés choisis (Égypte, Rajasthan, Jamila, etc.), de la nature, ainsi que de la base naturelle des cheveux. C’est la raison pour laquelle, il n’est pas toujours évident de deviner la nuance exacte qui sera donnée à vos cheveux après la pose d’un henné. Par exemple, certaines personnes pourraient prendre une couleur vive alors que d’autres seulement de légers reflets. Certains pourraient voir leurs cheveux obtenir aussitôt des reflets rouges alors que d’autres tarderont à les obtenir et demeureront avec des reflets cuivrés, etc.

Remarque culturelle et linguistique : Dans le cadre d’une utilisation de henné, on ne dit pas « je voudrais cette couleur » comme chez le coiffeur, mais on dit plutôt « je souhaiterais me rapprocher de cette nuance ».

Attention : Veillez à bien choisir votre henné ! En effet, celui-ci doit être 100 % pur et naturel !
Ceci dit, il y a la possibilité d’appliquer du henné sur des cheveux colorés par le biais de produits colorants chimiques à condition que celui-ci soit 100 % bio et qu’il ne possède pas de sels métalliques (sodium picramate). Ces derniers réagissent chimiquement avec les composants des substances chimiques utilisés dans certains produits colorants. Par conséquent, un puissant dégagement de chaleur se produit qui, par la suite, brûle et casse les cheveux. De même, attention au henné dit « noir » ! Ce dernier ne doit en aucun cas être composé de PPD (paraphenylènediamine). En effet, cette substance chimique est extrêmement allergisante !

Conseils : Pour ceux et celles qui auraient des cheveux blancs et qui souhaiteraient les teindre, le henné s’avère être une excellente solution.
Il convient de faire un premier bain de henné pur suivi d’un deuxième à base de henné et/ou diverses autres plantes tinctoriales afin d’obtenir la couleur voulue. Pour ce faire, il suffit de réaliser la recette ci-dessous.

Idée recette :

Il est recommandé d’effectuer les deux bains suivants :

• Premier bain : application de henné de Rajasthan sur l’ensemble des cheveux.
Laisser poser 4 h puis rincer.
 Résultat : Les racines vont prendre une couleur orange flashy.

• Deuxième bain : application de katam + indigo + sidr + sel sur l’ensemble des cheveux et sur les racines colorées.
Laisser poser 2 h.
 Résultat : Tous les cheveux blancs vont disparaître !

Cette recette est efficace tant pour les cheveux que le cuir chevelu, même si vous possédez plus de 80 % de cheveux blancs ! En effet, ces soins capillaires permettent de soigner les cheveux et de leur apporter beauté, plus de volume, de brillance, de force et de vigueur. De plus, le henné va aider à prévenir de la chute et va favoriser la pousse des cheveux.

Astuces : Dans le cadre de soins complémentaires et afin de bénéficier de vertus supplémentaires, il est pratique d’ajouter, à tous ces différents types d’hennés, des plantes ayurvédiques telles que les poudres d’amla, maca, brahmi, et shikakaï entre autres, et/ou d’autres diverses plantes comme les poudres d’ortie, de prêle, etc.
De même, il y a la possibilité de les mélanger à des plantes tinctoriales, à savoir le katam et la garance pour accentuer les tons rouges, bordeaux, marrons notamment.

Le saviez-vous ?

Il existe aussi des hennés pré-mélangés à des poudres ayurvédiques destinés aux soins capillaires :

Henné aux plantes : composé de henné du Rajasthan et de onze plantes ayurvédiques.
Action : Il donne aux cheveux une nuance cuivrée foncée/marron et leur apporte beaucoup de brillance et de douceur.

Henné nupur : qui consiste en un mélange de henné du Rajasthan et de neuf plantes ayurvédiques.
Action : Celui-ci donne une nuance cuivrée rouge assez foncée et leur procure beaucoup de brillance et de douceur.

Hennés dits « blonds », « châtains », et « noirs » : qui constituent des mélanges « prêts à l’emploi » de henné et d’autres poudres issues de plantes tinctoriales.

À noter : Le henné n’éclaircit jamais les cheveux. Cependant, il peut procurer des nuances cuivrées claires sur certains types de chevelure (voire dorées à condition d’être mélangé avec d’autres poudres). En somme, une brune ne pourra pas devenir blonde grâce à des bains de henné. Ceci étant dit, il est souvent nécessaire de faire plusieurs bains de henné afin d’obtenir la nuance ou les reflets requis, surtout pour ceux et celles qui ont les cheveux très sombres.

Néanmoins, dans tous les cas, il est impératif de favoriser les bains de henné aux colorations chimiques, puisque, contrairement à ces dernières, les hennés sont toujours profitables pour les cheveux dans la mesure où ils leur apportent une couleur riche, lumineuse, qui ne s’affadit pas avec le temps, et que grâce à ceux-ci les cheveux sont constamment en bonne santé.

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo
http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=457
http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=63
http://www.colorationbio-radicofrance.fr/index.php/hennebio
http://legrimoire.canalblog.com/archives/2014/04/01/29567551.html

Les hennés naturels neutres

Ce type de henné est aussi appelé Cassia obovata. Celui-ci possède la particularité de ne pas colorer les cheveux.

Attention : Toutefois, il peut apporter des reflets dorés aux cheveux de type blond nordique (suédois) ainsi que des reflets verdâtres aux cheveux blonds décolorés à cause des traitements chimiques que ces derniers ont subis.

Vertus :

Le henné incolore permet de gainer les cheveux et dispose des mêmes vertus que le henné Lawsonia inermis :

• apporte vigueur et force aux cheveux ;
• stimule la pousse ;
• procure brillance et volume ;
• régule la production de sébum ;
• nettoie et purifie les cheveux et le cuir chevelu ;
• lutte contre les pellicules
• contient une action anti-poux.

• Le henné (Cassia) biologique

Provenant d’Inde, le Cassia obovata est un henné neutre naturel 100 % indien, certifié biologique, et non testé sur les animaux.

Modes d’utilisation :

• Préparation à l’eau :

Ce henné peut se préparer à l’eau chaude, mais surtout pas bouillante afin de ne pas altérer les pigments.
Une fois bien mélangé, il convient d’appliquer sur les cheveux et les racines puis de laisser poser 1 h et enfin de rincer.
Ce soin capillaire est idéal pour les cheveux clairs puisqu’il leur apporte force, brillance, et volume sans les colorer.

• Préparation avec du jus de citron :

Le mélange de henné et de jus de citron doit être effectué 12 h avant l’application.
Après l’application sur l’ensemble des cheveux, il est recommandé de laisser poser 3 h puis de rincer.
Cette solution donne aux cheveux blonds de jolis reflets dorés. En outre, il permet de colorer les cheveux blancs en blond doré.

• Préparation de hennés mixtes au jus de citron :

Cette recette consiste à préparer, 12 h avant l’application, un mélange de 80 % de henné neutre et de 20 % de henné naturel colorant avec du jus de citron. Ensuite, il est conseillé d’appliquer sur toute la chevelure et de laisser poser 3 h avant de rincer.
Cela permet de donner aux cheveux blancs une couleur blond vénitien.

• Préparation en tant qu’ingrédient complémentaire :

Le henné neutre est aussi utilisable pour couper ses mélanges lors de diverses recettes au henné.
De plus, cette méthode se révèle être économique et permet de soigner les cheveux sans pour autant modifier la nuance requise au niveau du henné colorant.
Par exemple, il est possible de mélanger 100 g de henné aux plantes avec 100 g de henné neutre, ou encore de mélanger 100 g de henné neutre avec diverses autres poudres bios telles que la poudre d’amla, neem, et brahmi entre autres.

Remarque culturelle et linguistique : En Inde, le henné neutre (Cassia) est appelé « Henné incolore ». En réalité, le Cassia n’est pas un henné, le fait de l’avoir nommé ainsi est seulement un abus de langage.

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo
http://legrimoire.canalblog.com/archives/2014/04/01/29567551.html
http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=725

Les différentes poudres biologiques

• La poudre Maka (Bhringraj) biologique

Cette poudre bio d’origine indienne est excellente pour se débarrasser des pellicules et permet de traiter l’alopécie, cette maladie qui engendre d’importantes pertes de cheveux. De plus, il rend les cheveux denses et stimule leur pousse.

Conseil :

Pour un effet optimal, il est judicieux de la mélanger avec les poudres Tulsi et Shikakaï.
La solution obtenue apporte aux cheveux douceur, brillance, et apaise les démangeaisons du cuir chevelu.
Par conséquent, les cheveux deviennent plus sains et plus beaux.

Remarque : Après plusieurs utilisations de cette poudre, les cheveux peuvent foncer.

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo
http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=505
http://www.colorationbio-radicofrance.fr/index.php/poudresbio

• La poudre Amla biologique

Cette poudre bio provenant d’Inde et non testée sur les animaux compte parmi les secrets des femmes indiennes pour prendre soin de leurs cheveux. En effet, celle-ci favorise la bonne santé des cheveux en réduisant les chutes de cheveux ainsi qu’en augmentant la masse et le volume capillaire. De surcroît, elle tonifie le cuir chevelu et stimule la pousse des cheveux. Enfin, elle hydrate et rend les cheveux plus résistants.

Astuce : À mélanger avec la poudre Brahmi pour une action renforcée.

Utilisations :

– Sous forme de masque, mélangée avec une huile végétale de votre choix et/ou avec d’autres poudres telles que Brahmi, Katam, etc.

– En mélange avec du henné, mais dans ce cas, il est impératif d’ajouter la poudre d’Amla à la dernière minute.

Remarque : Au bout de plusieurs utilisations, cette poudre a tendance à foncer les cheveux.

http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=723
http://www.colorationbio-radicofrance.fr/index.php/poudresbio

• La poudre Brahmi

Cette poudre certifiée biologique d’origine d’Inde et non testée sur les animaux possède les vertus suivantes :

– favorise la pousse des cheveux en longueur ;
– permet de rendre les cheveux plus épais ;
– tonifie les racines ;
– fait disparaître les pellicules ;
– assainit le cuir chevelu ;
– apporte douceur et brillance aux cheveux ;
– noircit les cheveux : efficace pour lutter contre l’apparition précoce des cheveux blancs.

Conseil : Pour une action optimale, il est conseillé de la mélanger avec d’autres poudres comme les poudres d’Amla, Shikakaï, Aritha, Neem, Maka et Tulsi.

Remarque : Certains ajoutent qu’elle serait bonne pour lutter contre la chute des cheveux et l’alopécie.

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo
http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=724
http://www.colorationbio-radicofrance.fr/index.php/poudresbio

• La poudre Shikakaï

En Inde, les cosses ne constituent pas seulement un ingrédient de recette utilisé dans les plats culinaires mais sont surtout réputées pour être un médicament précieux. Depuis des siècles et encore de nos jours, ces dernières sont utilisées, sous forme de poudre, pour laver les cheveux. Les indiens considèrent cette poudre comme étant un nettoyant de haute gamme pour les longs cheveux.

Vertus :

– stimule la pousse des cheveux ;
– apporte douceur et brillance,
– élimine les pellicules,
– fortifie les cheveux.

En effet, c’est grâce à ces propriétés exceptionnelles que cette plante s’est vue attribuer le nom de Shikakaï, qui signifie « fruit pour les cheveux ».

Avantages :

– Cette poudre n’est pas décapante et est naturellement douce pour les cheveux dans la mesure où elle possède un pH faible.
– De plus, étant donné qu’elle se révèle être un excellent démêleur, il n’est pas nécessaire de la faire suivre par un après-shampoing.

Application :

Elle est traditionnellement préparée avec de l’eau afin d’obtenir une pâte adhérente.
Ensuite, il suffit d’appliquer le mélange sur les cheveux.
Elle mousse modérément et nettoie les cheveux d’une excellente manière.

Attention : Ne pas trop inhaler cette poudre lors de la préparation car celle-ci est irritante.

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo
http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=504

• La poudre d’ortie

En lotion ou en masque, une cure d’ortie piquante pour faire pousser les cheveux tout en les fortifiant est idéale. Cette dernière peut être envisagée après une cure de coco, par exemple, lorsque vos cheveux ont saturé niveau nutrition et protéine et que vous souhaitiez continuer à booster la pousse de vos cheveux et les fortifier.

Propriétés :

Du fait de sa teneur en fer, silice, calcium et potassium ainsi que sa richesse en vitamines A et C, l’ortie permet de :

– stimuler la pousse et la repousse des cheveux,
– renforcer les cheveux,
– lutter contre la chute des cheveux,
– réguler la sécrétion de sébum des cheveux gras,
– éliminer les pellicules,
– améliorer l’état du cuir chevelu.

La poudre d’ortie est donc utile à appliquer en cas de :

– cheveux fatigués et mous,
– perte de cheveux,
– cheveux gras et/ou pelliculeux.

Avantage : Outre le fait de freiner la chute des cheveux, la poudre d’ortie stimule la repousse et la pousse de manière générale du fait de sa richesse en minéraux.

Utilisations :

Il existe plusieurs types d’utilisations selon votre choix.

• La lotion fortifiante

1) Préparation :

Premièrement, il est nécessaire de réunir les ingrédients et accessoires suivants :

– feuilles d’ortie piquante bio ;
– un bol ;
– un mortier ou pilon ;
– des filtres à café ;
– une balance ;
– une passoire ;
– un entonnoir,
– un flacon en verre,
– de l’extrait de pépin de pamplemousse bio,
– un vaporisateur.

Ensuite, il convient de suivre les instructions suivantes :

– prendre quelques feuilles d’ortie piquante puis les réduire en poudre à l’aide de votre mortier et de votre pilon, s’il reste des brindilles à l’intérieur de la poudre, cela est tout à fait normal,

– filtrer la poudre dans le bol avec votre passoire afin de retirer toutes les brindilles,

– pour réaliser une lotion de 100 ml, vous aurez besoin, à titre préventif, de 150 ml d’eau et de 15 g de feuilles puisqu’il se peut qu’une petite quantité soit perdue lors du filtrage,

– verser la poudre dans la bouteille préalablement remplie d’eau,

– secouer quelques secondes afin d’homogénéiser le tout,

– mettre le macérât au frais pendant 24h et secouer de temps en temps afin de conserver une bonne homogénéité,

– 24h plus tard, se munir d’un bol et d’un filtre à café puis y verser le macérât dans le filtre afin d’enlever la poudre et de récupérer uniquement la lotion d’ortie piquante,

– Il est conseillé de prévoir plusieurs filtres et de changer de filtre durant le filtrage afin que celui-ci ne se déchire pas,

– une fois le filtrage terminé, prendre l’entonnoir puis verser doucement la lotion dans le flacon,

– enfin, pour une conservation optimale il est vivement recommandé d’ajouter de l’extrait de pépin de pamplemousse (conservateur naturel) à raison de 0.6 % du mélange (c’est-à-dire 20 gouttes pour 100 ml) et de bien secouer afin d’homogénéiser le tout.

NB : Grâce au conservateur, la lotion peut durer environ 2 mois lorsqu’elle est conservée au frais. Au cas contraire, elle peut être gardée 1 mois, à condition qu’elle soit conservée au frais également.

Conseils :

– Utiliser une gâchette (un vaporisateur) afin de faciliter l’application de la lotion et d’intensifier sa diffusion.
– Il est préférable de réaliser des lotions ne dépassant pas 100 ml et de les renouveler au cours de la cure dans la mesure où celles-ci ne se conservent pas longtemps.

2) Application :

– Appliquer quotidiennement la lotion sur le cuir chevelu ;
– puis masser 2-3 minutes afin de stimuler la circulation sanguine et de favoriser la pénétration de la lotion dans le cuir chevelu ;
– À réaliser le matin et/ou le soir au choix.

Remarque : En cas de cheveux gras, la poudre d’ortie peut être appliquée quand même car elle ne va pas les graisser, au contraire, elle dispose de propriétés régulatrices pour les cheveux gras et pelliculeux.

3) Durée de la cure :

En règle générale, une cure capillaire nécessite une durée comprise entre 1 à 3 mois afin de pouvoir en ressentir les effets.
Dans le cadre de ce soin capillaire-ci, il est envisageable de réaliser une cure quotidienne d’une période de 3 mois.

À noter : L’application de cette lotion est très simple et prend vraiment très peu de temps. De plus, celle-ci n’a besoin d’aucun rinçage.

4) Avantages et inconvénients de la lotion :

– Cette lotion donne du volume aux racines de manière immédiate, donc elle est idéale en cas de cheveux plats.
– Elle détient de multiples bienfaits (voir ci-dessus).
– Cependant, elle peut propager une odeur assez désagréable, mais qui ne dure que quelques minutes seulement.

• Le masque capillaire

1) Préparation :

– Mélanger de la poudre d’ortie piquante à de l’eau chaude (non bouillante) jusqu’à l’obtention d’une pâte fluide.
– Les quantités varient en fonction de la longueur des cheveux.

Conseils :

– Il est utile d’ajouter du yaourt pour favoriser l’hydratation de la chevelure par la même occasion. En effet, le yaourt permet d’obtenir une texture onctueuse, ainsi il facilite l’application.

– Il est pratique de mélanger la poudre d’ortie avec les hennés pour un effet optimal.

2) Application :

– Il convient, avant le shampoing, d’appliquer ce masque 1 fois par semaine en le laissant poser pendant une durée de 1 à 3 heures.
– Il est nécessaire d’appliquer principalement sur le cuir chevelu puisque c’est à cet endroit que les actifs agissent.
– En outre, il est efficace d’enduire les longueurs de yaourt ou d’huile végétale pendant le temps de pose afin d’accentuer les effets du masque.

3) Durée de la cure :

Dans le cadre de la réalisation d’un soin capillaire en utilisant ce masque, il est recommandé d’opter pour une durée de 1 à 3 mois.

4) Avantages de ce masque :

– Dès le premier masque, les cheveux deviennent plus volumineux et plus doux.
– Les cheveux poussent plus rapidement et d’une meilleure façon.
– Les cheveux sont, par conséquent, plus beaux et plus sains.

https://www.youtube.com/watch?v=9CMWwVivUqo
http://saravissantebeaute.blogspot.com/2014/01/cure-dortie-piquante-pour-la-pousse-des.html

Rappel important : Certaines personnes, après avoir effectué quelques cures pour soin des cheveux, rapportent que leurs cheveux ne poussent pas. Ceci dit, cela n’est pas correct, car les cheveux poussent toujours, plus ou moins, de manière naturelle. Toutefois, le problème qui se pose, généralement, est la casse. En effet, durant les soins capillaires, il est impératif de fortifier les cheveux et de les faire épaissir afin d’éviter la casse. Il n’est donc pas raisonnable de ne penser qu’à stimuler la pousse car cela n’est pas suffisant. Autrement dit, même si les cheveux fragiles et cassants poussent ils finissent par tomber tandis que des cheveux épais, forts et résistants poussent mais ne tombent pas. C’est la raison pour laquelle la pousse de ces derniers est plus visible à l’œil nu.

Autres produits pour soins des cheveux

Nous allons maintenant vous faire découvrir certains produits, sélectionnés précieusement par nos soins, et qui sont intéressants et très efficaces à utiliser dans le cadre de soins capillaires. Tous les cosmétiques qui vont être indiqués sont bénéfiques pour la beauté et la santé des cheveux. Ceci dit, ceux-ci possèdent des bienfaits différents et qui sont spécifiques aux divers soins effectués. Attention à bien choisir le produit adéquat à votre type de cheveux et conformément avec le type de soin que vous voulez réaliser.

• La gelée disciplinante

Ce soin 4 en 1 est un soin coiffant léger disciplinant, hydratant, nourrissant et protecteur, idéal pour celles et ceux qui ont les cheveux fins. Douce, non grasse et à l’odeur de fruits d’été, cette gelée permet de discipliner les cheveux en toute légèreté et sans aucun effet collant.

1) Ingrédients

Pour préparer cette gelée, il convient de se munir des ingrédients suivants :

– 50 ml de gel d’aloé vera bio :

 Ce produit possède une action hydratante et réparatrice.

– 22 ml d’hydrolat de bambou bio :

 Le bambou détient des vertus reminéralisantes, régénérantes, réparatrices, tonifiantes pour les cheveux fins et abîmés.

– 16 ml d’eau aromatique de pamplemousse bio :

 Tonifiant pour les cheveux.

– 4,5 ml de Honeyquat :

 Celui-ci est un conservateur et un hydratant.

– 2,5 ml de protéines de soie liquide :

 Celles-ci disposent d’un effet hydratant, lissant, gainant, et procurent de la douceur et de la brillance aux cheveux.

– 1,6 ml de céramides végétales :

 Actif relipidant, restructurant, protecteur, qui lisse et renforce la fibre capillaire.

– 1 ml de coco silicone :

 En plus d’apporter de la brillance, il contient un effet gainant et protecteur.

– 0,6 ml de cosgard :

 Conservateur naturel.

– 1 ml d’extrait aromatique d’abricot :

 Apporte une note sucrée et une saveur fruitée délicieuse, idéal pour parfumer les cosmétiques « maison ».

2) Préparation

Pour réaliser cette recette, il suffit de procéder comme suit :

– Mélanger le gel d’aloé vera, l’honeyquat, les céramides végétales et les protéines de soie ;
– Intégrer dans le mélange le coco silicone ;
– Puis, verser l’hydrolat de bambou et l’eau aromatique de pamplemousse doucement tout en mélangeant ;
– Incorporer le cosgard et l’extrait aromatique d’abricot et mélanger le tout ;
– Enfin, verser la solution dans un flacon.

3) Application

– Appliquer une petite dose de gelée quotidiennement sur les longueurs et pointes des cheveux ;
– Masser délicatement ;
– Coiffer soigneusement les cheveux.

4) Résultats

La gelée discipline les cheveux et les rend plus forts en les protégeant.
De plus, elle leur fournit brillance, douceur ainsi qu’une odeur agréable.

• Le spray démêlant à la fraise

Ce spray bio permet de démêler les nœuds des cheveux sans les graisser, en leur apportant brillance et une odeur exquise de fraise.

1) Ingrédients

La recette est très simple, il suffit de réunir les ingrédients ci-dessous :

– 2,5 g de poudre de lait d’amande douce bio (ou de flocons d’avoine) infusée dans 50 ml d’eau :
 Action nourrissante, hydratante, adoucissante pour les cheveux
 Prévient de la déshydratation

– 30 ml d’hydrolat de bambou bio :
 Effet reminéralisant et régénérant
 Réparateur et tonifiant
 Procure souplesse aux cheveux fins et abîmés
 Protège les cheveux longs

– 10 ml d’eau de pamplemousse :
 Tonifie le cuir chevelu
 Lutte contre la chute de cheveux
 Apporte de la brillance

– 4,5 ml d’Honeyquat :
 Conservateur et hydratant naturel
 Favorise le démêlage et le coiffage
 Hydrate les cheveux
 Gaine et lisse les cheveux
 Procure force, douceur et brillance

– 2 ml de protéines de soie liquide
 Action hydratante
 Gaine et lisse les cheveux
 Apporte douceur, brillance et velouté

– 0,5 ml de cire de jojoba bio :
 Non grasse
 Convient à tous types de cheveux
 Nourrissante, hydratante, et fortifiante
 Facilite le démêlage

– 1,5 ml d’extrait aromatique bio de fraise
 Apporte une note de fruits rouges
 Donne une senteur agréable, gaie et intense

– 0,6 ml (20 goutes) de cosgard
 Conservateur naturel

2) Préparation

Il suffit de mélanger tout les ingrédients mentionnés ci-dessus et de verser le tout dans un flacon spray préalablement stérilisé.

3) Application

Pour un démêlage, ce spray bio doit s’appliquer sur des cheveux mouillés juste après le shampoing.

En cas de coiffage, il est préférable d’utiliser celui-ci sur des cheveux secs.

En outre, il est préconisé de :

– Vaporiser, à l’aide d’une gâchette, l’ensemble des cheveux en instant bien sur les longueurs et les pointes,
– brosser, peigner et coiffer les cheveux en douceur.
Conseils :

– Ce spray peut être intégré dans une routine capillaire.
– Secouer le flacon avant chaque utilisation.

Remarque : Il ne nécessite aucun rinçage.

4) Résultats

Ce spray bio facilite le démêlage ainsi que le coiffage des cheveux.
Par ailleurs, il leur confère force, protection, douceur, brillance et velouté.
Les cheveux sont beaux, sains et sentent bon la fraise.

• L’eau coiffante naturelle

Cette recette se révèle très efficace pour prendre soin des cheveux quotidiennement et elle très simple à réaliser.

Ci-dessous, nous avons indiqué la liste non exhaustive des plantes ainsi que des huiles essentielles les plus réputées pour soigner les cheveux et pour les rendre plus beaux.

1) Ingrédients

– 100 ml d’eau distillée ;
– 25 ml d’hydrolat au choix (ou autre infusion au choix) ;
– 7 ml de gel d’aloé vera ;
– 2 gouttes d’huile essentielle de votre choix ;
– 1 conservateur au choix.

2) Préparation

Pour réaliser cette recette, il convient de mélanger :

– l’huile essentielle dans le gel d’aloé vera,
– ensuite, l’eau distillée, l’hydrolat et le conservateur ensemble.

Conseil : Il est pratique d’utiliser un blender afin de bien mélanger tous les ingrédients.

Une fois tout cela terminé, vous pouvez verser le mélange dans un flacon spray à gâchette.

3) Application

Tous les matins, à l’aide de votre flacon spray, vaporisez l’ensemble de vos cheveux et coiffez-vous.

Remarque : Ne pas trop s’arrêter sur l’odeur parfois assez désagréable de l’hydrolat ou du conservateur car celle-ci disparait assez rapidement.

Bonus :

Comme convenu, vous trouverez, ci-dessous, les produits cosmétiques naturels les plus intéressants classés selon les différents types de cheveux et pathologies :

– Chute de cheveux :

 sauge sclarée sous forme d’huile essentielle, d’hydrolat ou d’infusion ;
 romarin sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 cèdre sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 cyprès sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 ortie en infusion ;
 huile essentielle de nard ;
 huile essentielle ou hydrolat d’Ylang-Ylang.

– Cheveux secs et/ou fourchus :

 huile essentielle de bois de rose ;
 santal en hydrolat ou huile essentielle ;
 Ylang-Ylang en hydrolat ou huile essentielle ;
 géranium rosat en hydrolat ou huile essentielle ;
 huile essentielle de palmarosa.

– Cheveux fragiles, manquants de vitalité et de tonicité :

 romain sous forme d’huile essentielle, d’hydrolat ou d’infusion ;
 cyprès sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 Ylang-Ylang sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 géranium rosat sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 cèdre sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 ortie en infusion ;
 prêle en infusion ;
 huile essentielle de bois de rose ;
 feuilles de noyer en infusion.

– Cheveux gras :

 lavande vraie en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 sauge sclarée en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 romarin en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 thym vulgaire en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 cèdre en huile en essentielle ou hydrolat.

– Pellicules :

 lavande vraie en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 romarin en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 sauge sclarée en huile essentielle, hydrolat ou infusion ;
 géranium rosat sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat ;
 arbre à thé « tea tree » en huile essentielle ou hydrolat.

– Soin cheveux blonds :

 camomille en hydrolat ou infusion.

– Soin cheveux bruns :

 romarin en hydrolat ou infusion ;
 thym en hydrolat ou infusion ;
 feuilles de noyer en hydrolat ou infusion.

– Soin cheveux roux :

 fleurs d’hibiscus en infusion.

Attention : N’utiliser en aucun cas les huiles essentielles pendant la période de grossesse et d’allaitement. De même, pour les enfants de moins de 3 ans, voire plus pour certaines huiles essentielles. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de demander l’avis d’un professionnel de santé avant toute éventuelle utilisation.

http://legrimoire.canalblog.com/archives/soins_des_cheveux/index.html

La préparation du henné

Pour une préparation optimale du henné, il est important de connaitre les quelques astuces et conseils ainsi que les instructions qui vont suivre.

1er conseil : Dans le cadre d’une préparation à base de plantes, il est impératif de ne pas utiliser d’ustensiles ou de récipients en métal. Ceux-ci altèrent les principes actifs des plantes. Il est donc préférable d’opter pour le verre, la terre cuite ou l’inox entre autres.

2ème conseil : Choisir une eau contenant peu de calcaire car ce dernier dessèche les cheveux.

1) Matériel et ingrédient

La préparation de henné nécessite le matériel et l’ingrédient suivants :

– 1 grand bol en verre (ou en inox) ;
– 1 fouet ;
– 1 cuillère en plastique ;
– 1 pinceau ;
– 1 paire de gants ;
– 1 serviette (ou 1 bonnet) ;
– du cellophane ;
– du sopalin ;
– du henné bio.

2) Dosage

Le dosage qui est fourni ci-dessous est seulement donné à titre indicatif. En effet, celui-ci varie en fonction de la longueur ainsi que de l’épaisseur des cheveux :

– Pour les racines : de 50 à 70 g ;
– Pour les cheveux courts : de 80 à 100 g ;
– Pour les cheveux mi-longs : de 150 à 200 g ;
– Pour les cheveux longs : de 250 à 300 g.

3ème conseil : Les cheveux mouillés nécessitent moins de quantité de henné que les cheveux secs.

Les compléments pour soin des cheveux

Étant donné que le henné possède parfois un effet desséchant, il est judicieux d’hydrater et de nourrir les cheveux à l’aide de produits naturels efficaces :

– 1 cuillère à soupe de miel : disposant d’une action hydratante et adoucissante ;
– ½ yaourt : détenant un effet hydratant ;
– 1 jaune d’œuf : comprenant une vertu nourrissante.

Il est également envisageable d’utiliser les produits suivants :
– aloé vera, crème fraîche, protéine de soie, provitamine B5, etc. ;
– les poudres de plantes telles que l’ortie, la prêle, amla, brahmi, etc. ;
– les huiles végétales…

4ème conseil : Si vous décidez de mélanger des huiles à votre henné, utilisez 2 cuillères à café au maximum. Effectivement, le henné à tendance à se déposer sur la surface de la chevelure et il en est de même pour les huiles. De ce fait, ces dernières risqueraient de gêner la prise du henné.

4) Préparation

• Préparation à l’eau

Dans ce cas, il existe trois façons de procéder :

– Le henné peut se préparer avec de l’eau bien chaude mais non bouillante afin de ne pas altérer les pigments ;

– De même, il peut être préparé avec une infusion de plantes pour le soin telles que la lavande, la sauge, l’ortie, etc. ;

– Enfin, il est possible de réaliser un henné avec des plantes tinctoriales dans le but d’obtenir des reflets plus intenses ou des nuances variées (camomille, hibiscus, campêche, garance, orcanette,…).

Dosage : Pour 100 g de henné, il est nécessaire d’utiliser environ 300 ml d’eau. Ceci dit, il est préférable de doser « au feeling » en y ajoutant plus de liquide si nécessaire jusqu’à l’obtention d’une crème bien onctueuse.

Durée : Il est possible de laisser reposer la pâte, entre 4 et 12 h à température ambiante jusqu’à ce que les pigments se libèrent.

Conservation : Le henné peut se congeler. D’ailleurs, la congélation permet d’accentuer les reflets du henné. Toutefois, sa durée de vie dans le congélateur n’est comprise seulement entre quelques heures à quelques jours. Il n’est pas bon de garder le henné trop longtemps au congélateur car celui-ci risquerait de perdre ses propriétés.

5ème conseil : Il est conseillé de faire décongeler le henné tout doucement au bain-marie.

Attention : Dans le cas d’une utilisation d’indigo ou de katam, il est impératif de préparer ceux-ci au dernier moment avec de l’eau chaude et de les ajouter au henné déjà reposé. La raison de cela est que ces poudres ne se conservent pas. Par exemple, les pigments de l’indigo ne sont actifs uniquement pendant une durée de 2 h. De même, ces deux poudres ne doivent pas être congelées. Par conséquent, le moment propice pour les incorporer serait après la décongélation du henné et juste avant la pose de ce dernier.

6ème conseil : Il est important de bien mélanger le henné pendant la préparation à l’eau afin de faire disparaître les grumeaux qui ont tendance à se former dans la pâte.

5) Pose

La pose du henné peut se faire sur des cheveux qu’ils soient lavés ou pas ou qu’ils soient secs ou mouillés, peu importe.

En revanche, il est pratique de nettoyer le contour du visage pour qu’aucun résidu de crème ne vienne gêner la prise des petits cheveux situés sur le haut du front et vers les tempes.

7ème conseil : Pensez à bien protéger vos oreilles avec du karité (ou autres gras) afin d’éviter de se faire colorer le bout des oreilles en orange. Cependant, le henné est facile à retirer sur la peau, il suffit de frotter avec un peu d’argile puis du jus de citron.

Pour réaliser la pose, vous avez le choix entre deux méthodes :

– La main gantée et la tête au dessus de la baignoire, il convient d’appliquer le mélange de henné en commençant par les racines puis le reste de la chevelure jusqu’aux pointes.

– À l’aide d’un pinceau, en procédant de la même façon. Cette méthode est efficace pour les retouches racines.

Une fois le henné appliqué sur l’ensemble des cheveux, il est recommandé de bien masser afin de recouvrir tous les cheveux de henné. Il ne faut pas hésiter à appliquer une bonne dose jusqu’à ce que tous les cheveux soient bien collés.

8ème conseil : En cas de pose au pinceau, ne pas oublier de garder la pâte au chaud afin d’éviter que celle-ci ne refroidisse étant donné que l’application au pinceau est plus précise mais plus longue à réaliser. Pour ce faire, il est conseillé de poser le bol de pâte dans un fond d’eau bien chaude ou sur une casserole d’eau qui a été préalablement chauffée.

Ensuite, il est préconisé de placer ses cheveux au dessus de la tête et de les enrouler dans du cellophane afin d’éviter d’éventuelles coulures.

Enfin, il suffit d’enrouler le tout dans une serviette ou dans un bonnet afin que cela reste au chaud et que les actifs agissent plus efficacement.

6) Durée de pose

Le temps de pose varie en fonction du but déterminé et de l’intensité des reflets requis.

Généralement, il faut que celui-ci soit d’un minimum de 2 h afin de pouvoir commencer à obtenir des reflets très légers, et nécessite jusqu’à 12 h pour obtenir des reflets très prononcés.

En dessous de 2 h, l’application du henné sera considérée comme un simple soin sans coloration. Excepté en cas de mélange avec de l’indigo, qui, comme nous l’avons déjà indiqué, son action ne dure pas plus de 2 h.

7) Rinçage

Le rinçage doit s’effectuer avec de l’eau chaude, en rinçant très soigneusement et en frottant délicatement le cuir chevelu afin de retirer tous les résidus.

9ème conseil : Privilégiez la technique du seau qui, contrairement à l’utilisation de la baignoire, permet d’économiser l’eau et d’éviter de boucher les canalisations. Pour cela, il convient de remplir un seau d’eau et de faire tremper ses cheveux dedans tout en frottant afin de retirer la pâte. On peut ensuite vider le seau dans les toilettes ou dans son jardin.

Puis, il est recommandé de procéder à un deuxième rinçage à l’eau froide cette fois-ci.

Il y a la possibilité de faire un après-shampoing sans silicones sauf en cas de deuxième bain au henné comme le deux-temps dans le cadre d’une dissimulation des cheveux blancs notamment.

Néanmoins, il faut attendre au moins 3 jours pour faire le premier shampoing sans silicones afin que le henné ait le temps de s’oxyder. Par ailleurs, cela permet à la couleur de devenir plus riche, plus prononcée et plus intense.

En outre, en cas de mélange avec du katam, il suffit seulement de quelques jours pour foncer les cheveux.

10ème conseil : Si vous tenez vraiment à faire un shampoing car vous ne supportez pas d’attendre 3 jours, vous pouvez faire un shampoing doux ou opter pour le shampoing avec de la poudre de sidr car ce dernier ne fait pas dégorger l’indigo et le katam à l’inverse des autres shampoings ou des autres poudres lavantes.

http://legrimoire.canalblog.com/archives/2014/04/03/29575205.html
https://www.youtube.com/watch?v=-008xpIxlas

Grâce à notre guide complet sur l’entretien des cheveux, vous savez dorénavant quel produits naturels choisir pour prendre soin de votre chevelure en fonction de votre type de cheveux et de vos attentes. Nous vous recommandons de choisir des produits de préférence Bio pour une meilleure qualité.