Afficher tous les 4 résultats

Afficher la barre latérale

Le déodorant naturel est utilisé depuis très longtemps. Au cours des siècles, les différents peuples ont rivalisé d’imagination pour éviter la transpiration et camoufler les mauvaises odeurs provenants de leurs aisselles. En Egypte antique par exemple, les égyptiens enduisaient leurs dessous de bras de fragrances à base d’huiles essentielles. Quand aux Romains, ils portaient sous leurs bras des petits sachets remplis d’aromates afin de dissimuler les mauvaises odeurs corporelles. 

Bien heureusement, de nos jours, ces techniques sont passées de mode. Et nous avons bien évolué en la matière. Le premier déodorant a été lancé par la marque américaine Mum en 1888. Et le premier anti-transpirant en 1903 par cette même marque. L’un étant censé cacher les mauvaises odeurs, l’autre étant censé arrêter la transpiration.

Le déodorant classique, le déodorant bio et le déodorant naturel 

Loin des premiers déodorants extrêmement chimiques dont les seuls objectifs étaient d’arrêter la transpiration et de sentir bon, les consciences écologiques et éthiques ont depuis évolué positivement. En effet, l’un des arguments publicitaire phare à notre époque est le bien-être de notre peau et des ingrédients dits « naturels ». Mais alors, quelle différence entre un déodorant classique, un déodorant bio et un déodorant naturel ? 

  • Le déodorant classique aura sans doute un packaging très attrayant, des prix attractifs, une stratégie publicitaire très élaborée, beaucoup de choix dans les odeurs et les formats : spray grand format, spray condensé, sticks ou encore à bille. Mais, nous avons souvent une très longue liste d’ingrédients aux noms très compliqués et surtout, qui sont mauvais pour notre santé, voir dangereux. 
  • Zoom sur le déodorant bio a souvent un coût un peu plus élevé qu’un déodorant classique, mais est confectionné dans un emballage biodégradable ou recyclable, et surtout sa liste d’ingrédients est beaucoup plus propre et respectueuse de notre santé. Néanmoins, le bio étant en constante augmentation sur le marché. Certaines entreprises peu scrupuleuses n’hésitent pas à vanter des ingrédients « d’origine naturel » et mettre en avant des couleurs naturelles afin de tromper le consommateur. Pourtant, lorsque l’on se penche sur la liste des ingrédients. On peut trouver des sels d’aluminium et autres composants très nocifs pour la santé.
  • Le déodorant naturel est loin d’être une révolution, il est même connu depuis plus longtemps que les autres anti-transpirants, et pourtant, il tend à faire son grand retour depuis quelques années. Il faut dire qu’il présente de nombreux avantages qui nous donnent vraiment envie de revoir nos modes de consommation. 

Quelques ingrédients à éviter 

Voici la liste non exhaustive des ingrédients que l’on retrouve couramment dans les déodorants du commerce, et qui sont nocifs pour la santé : 

Chlorhydrate d’aluminium, zirconium, triclosan, parabènes, propylène glycol, dérivés pétrochimiques, parfums artificiels, alcool (irritants) phtalates, sodium-lauryl sulfate, sodium-laureth sulfate, talc, phénoxyéthanol, silicones, PPG-15 stéaryléther, steareth-2 et polymères. Ce sont tous des perturbateurs endocriniens qui peuvent créer des risques d’allergies surtout chez les personnes sensibles. Et à long terme, être parfois la cause de cancer du sein chez les femmes. 

Le déodorant naturel, qu’est ce que c’est ?  

Le déodorant naturel est par définition de nature biologique. Il n’est pas fait pour empêcher le processus de transpiration. Qui est une réaction totalement naturelle et saine de notre corps pour réguler notre température et éliminer les toxines. 

Le déodorant naturel ne bloque pas les pores de la peau mais permet simplement aux bactéries de fonctionner correctement, tout en limitant donc les odeurs qui peuvent être désagréables. 

La pierre d’alun : un incontournable 

Lorsque l’on parle de déodorant naturel, nous pensons forcément à la pierre d’alun. Ce minerai d’origine naturel provient d’une roche qui contient du potassium d’alun. Celle-ci subit ensuite certaines transformations pour devenir de la pierre d’alun. Il existe plusieurs formes de pierre d’alun : 

  • La pierre d’alun en morceaux : sous forme de cailloux, la pierre d’alun en morceaux est la forme la plus brute que l’on puisse trouver. Elle peut être utilisée simplement en mouillant un morceau sous l’eau et en le passant sur la zone souhaitée. 
  • La pierre d’alun en poudre : la pierre d’alun en poudre peut être utilisée pour préparer des déodorants ou encore des soins après rasage afin de calmer le feu du rasoir. Elle peut aussi être intégrée dans des crèmes. Des gels ou encore des mélanges de poudres. Ou être utilisée pour fabriquer des soins pour les ongles. La pierre d’alun en poudre peut s’utiliser directement sur la peau, comme du talc. Il suffit de saupoudrer les parties de la peau que l’on souhaite protéger. 
  • Pierre d’alun en stick :  ce format est généralement le plus pratique si l’on veut bénéficier directement de sa fonction de déodorant naturel. Il suffit simplement de passer sous l’eau la pierre d’alun en stick et de la frotter sous les aisselles afin de profiter de ses bienfaits. Le stick peut aussi être utilisé sur la peau après le rasage ou encore pour aider à cicatriser des boutons d’acné. 

La pierre d’alun est recommandée pour tous les types de peau. Cependant, comme n’importe quel autre produit d’hygiène. Certaines personnes peuvent présenter quelques signes d’intolérance. Le simple fait d’arrêter d’utiliser la pierre d’alun pendant quelques jours devrait stopper totalement ces désagréments. 

Les vertus de la pierre d’alun 

La pierre d’alun a de nombreux bienfaits et avantages pour la peau. Elle est vraiment un must-have à toujours avoir dans sa trousse d’hygiène : 

  • Elle a un effet anti-transparent naturel. Cette pierre limite la sudation sans boucher les pores
  • Elle a une action purifiante et combat les bactéries responsables des mauvaises odeurs 
  • Cette pierre apporte une sensation de propreté et de fraîcheur tout au long de la journée 
  • Elle ne tâche pas les habits 
  • Elle est très facile à utiliser 
  • Peu coûteuse et se conserve longtemps 
  • Utilisée comme après-rasage. Cette pierre apaise les sensations de brûlures, cicatrise les petites coupures et irritations grâce à son effet hémostatique et diminue les irritations 
  • Elle calme les démangeaisons des boutons et des piqures de moustiques 
  • Elle est de nature astringente et facilite ainsi la cicatrisation 
  • Possède des propriétés antiseptique 
  • Elle apaise les coups de soleil 

Conservation 

Il faut savoir que la pierre d’alun se dissous doucement avec l’eau. Il sera donc préférable de la garder à l’abri des points d’eau. Il est conseillé de la conserver enveloppée dans un tissu ou un simple papier absorbant afin qu’elle reste toujours sèche.